jeudi 3 mars 2011

Créer son entreprise. Plus sûr avec la coop'

Onze hommes et femmes du Trégor-Goëlo viennent d'intégrer la coopérative d'emploi Avant-Premières. Pendant trois ans maximum, ils jouiront du statut d'entrepreneur- salarié et pourront tester leur activité sans risque, avant de prendre leur envol en solo.

À l'heure où le bassin d'emploi de Lannion accuse une hausse de 5,5% de son taux de chômage, certains sont tentés de franchir le pas. Pourquoi ne pas lancer sa propre activité et créer son entreprise?

Un hébergement juridique

Pourquoi pas, en effet, pourvu que le projet tienne la route. Avant-Premières, coopérative d'activités et d'emploi, offre une solution sur mesure à tous ceux qui souhaitent lever leurs doutes. «La coopérative propose son hébergement juridique», explique son coordonnateur, Sylvain Couanon. Pendant trois ans maximum, les entrepreneurs y bénéficient d'un statut d'entrepreneur-salarié. Autrement dit, ils commencent à vendre leurs produits ou leurs prestations, mais au nom de la coop. Et sont rémunérés en fonction du chiffre d'affaires dégagé par leur activité. Les avantages sont multiples. «Chacun peut se concentrer sur son savoir-faire sans perdre de temps sur les tâches administratives puisque la coopérative prend en charge le suivi comptable, les déclarations de TVA et le règlement des charges», expose Sylvain Couanon. Le réalisme du projet peut être sereinement testé en grandeur réelle. L'adhérent va bénéficier d'un parcours de professionnalisation autour d'ateliers consacrés à la segmentation du marché, à la gestion d'une entreprise, aux techniques de commercialisation,etc. Ceci, au cours de séances collectives ce qui permet de confronter son projet au regard des autres, d'échanger des conseils et de profiter de l'émulation du groupe. Voire, de développer des synergies à plusieurs.

Soixante-dix entreprises créées en cinq ans

«Chacun arrive ici avec une petite idée de ce qu'il voudrait faire et des idées arrêtées sur ce qu'il ne veut plus faire», indique Isabelle, qui se lance dans l'accompagnement-conseil en écoconstruction. «Lancer son affaire avec la coop, c'est pour beaucoup un choix éthique et un choix de vie, une marge de liberté pour mieux gérer son temps et son argent.» Depuis la création de la coopérative d'emploi en 2005, Avant-Premières, et ses deux petites soeurs, Coop Domi (domaine du service à la personne) et Bâti-Premières (pour les métiers du bâtiment), ont accompagné 250entrepreneurs. «Sur ces 250personnes, 155 sont sorties de la coopérative: 44% ont créé leur entreprise, 16% ont retrouvé un emploi salarié en CDI, 32% ont abandonné et 2%, ne souhaitant pas quitter la coopérative au bout des trois ans impartis, en sont devenus salariés associés: ils développent de ce fait leur activité individuelle dans une entreprise collective et sont partie prenante des choix opérés par la coopérative», détaille Sylvain Couanon. Contact Tél.02.96.52.19.69. Mail: contact@avant-premières.coop

* Valérie Cudennec-Riou
- www.letelegramme.com - 3 mars 2011

Aucun commentaire: